Injection plastique

Entreprises et groupes industriels, vous recherchez un partenaire de confiance à qui sous-traiter vos prestations d’injection plastique ?

Un partenaire aussi attaché que vous aux valeurs:

  • de qualité
  • de proximité
  • de disponibilité

« De l’idée à la pièce plastique,
optimisons ensemble votre production »

PRÈS DE 20 ANS DE SAVOIR FAIRE EN INJECTION PLASTIQUE

Depuis 1998, Com’Inject s’est spécialisé dans l’injection thermo plastique pour pouvoir répondre à toutes vos demandes de fabrication de pièces. Toutes nos opérations d’injection sont réalisées sur site par des professionnels reconnus pour leurs compétences en transformation des plastiques et en suivi de la production industrialisée.

L’injection plastique est une méthode de transformation des plastiques. Il s’agit de provoquer par réchauffement, la fonte de granulés de matière plastique dans un fourreau équipé de résistances chauffantes. Une fois à température, le plastique est alors « injecté » sous pression (à l’aide d’un vérin) dans un moule (appartenant généralement au client final) qui conditionnera la forme de la pièce finale.

Après une phase de refroidissement dans le moule, celui-ci éjecte alors la pièce plastique, laquelle peut alors être assemblée ou conditionnée.

Injection plastiqueCom Inject vous accompagne et vous conseille tout au long du procédé, sur le choix des matières plastiques les plus cohérentes pour votre projet et, sur les outillages : Aménagement des pièces pour optimiser les moyens de production (diminution du coût des outillages…)

 

DE LA MATIÈRE PREMIÈRE JUSQU’A LA PIÈCE FINALE

  1. Des granulés de matière plastique sont introduits mécaniquement ou par un technicien dans la trémie d’une presse à injection. Com’Inject travaille notamment avec un parc de presses à injection homogènes reconnues pour leur fiabilité.
  2. La matière plastique passe ensuite dans une vis équipée de fourreaux et de colliers chauffants. C’est durant cette phase que le plastique doit atteindre sa température de fusion, passant ainsi de l’état solide à un état de fluidité optimale pour la phase d’injection.
  3. Une fois le volume matière dosé à l’avant de la vis, un vérin pousse alors la matière sous pression dans les empreintes du moule.
  4. Lorsque la matière chaude entre en contact avec les parois du moule à injection, le plastique se solidifie et la pièce prend la forme des empreintes.
  5. La pièce doit alors refroidir jusqu’en son cœur avant que l’outillage ne s’ouvre, libérant ainsi la pièce plastique par un mouvement de batterie d’éjection.
  6. Le cycle d’injection peut dès lors reprendre à la phase initiale

Durant le processus d’injection plastique, des interventions humaines sont parfois nécessaires pour mettre en place des inserts et effectuer des surmoulages. Cette opération peut cependant être automatisée par des robots spécifiques.